Titel_Blog-Telecom_de
7 octobre 2019

Google immerge "Dunant" dans l'Atlantique

Google pose son propre câble sous-marin entre l’Amérique et l’Europe. Il doit accroître la capacité des services Cloud de manière ciblée.

Lorsque nous transférons nos photos et documents dans le Cloud ou que nous streamons un film depuis l’autre bout du monde, nous pourrions penser, à notre époque, que les codes binaires correspondants sont envoyés dans l’espace et renvoyés par satellite vers un autre continent. Or, en réalité les transferts de données par le biais de câbles sous-marins sont moins chers et plus efficaces que par les satellites. Sans ces connexions sous-marines rapides, de nombreux services de communication ne pourraient pas être assurés. Ainsi, il y a désormais un grand nombre d’épais faisceaux de câbles posés au fond des océans. Le premier d’entre eux, un câble télégraphique entre l’Amérique et l’Europe, a été posé en 1866, après plusieurs tentatives avortées. Tous ces câbles et plus particulièrement les câbles modernes en fibre optique constituent les autoroutes sous-marines de la communication mondiale.

Jusqu’à présent, la pose de ces câbles sous-marins était décidée, financée et réalisée par des consortiums internationaux. À présent, Google est en train d’immerger ses propres autoroutes de données privées dans les océans. La première a été achevée en avril dernier. Le projet dénommé «Curie», d’après la physicienne et lauréate du Prix Nobel Marie Curie, a permis de relier Los Angeles et le port chilien de Valparaiso. Le câble Curie permet à Google de desservir des clients du Cloud dans toute l’Amérique latine.

L’entreprise de technologie se tourne à présent déjà vers son deuxième projet, plus important pour nous Européens. Le câble Dunant, dénommé ainsi en hommage au lauréat suisse du Prix Nobel de la Paix et fondateur de la Croix-Rouge Henri Dunant, doit relier Virginia Beach aux États-Unis et la côte atlantique française d’ici fin 2020. Le câble Dunant doit accroître la capacité du réseau transatlantique et ainsi renforcer l’une des voies Internet les plus fréquentées et soutenir la croissance de Google Cloud.

Google explique notamment ses nouveaux investissements dans ses propres câbles sous-marins par le fait que les câbles sous-marins privés lui permettent de choisir les tracés de manière ciblée. Dans le cas de Dunant, Google voulait une connexion transatlantique à proximité de certains centres informatiques. L’objectif d’accéder à certains pays ou de connecter des lieux précédemment mal desservis, comme ce fut le cas pour Curie, pourrait toutefois être une autre raison. Google déclare qu’elle continuera cependant de miser aussi sur des consortiums ainsi que sur les capacités achetées, afin de satisfaire au mieux les besoins de l’entreprise et de ses clients.

 

Notre connexion Internet 1 Giga